Expédition dans les villes d'eau

Au programme de ce week-end, petite excursion dans les villes d’eau à une centaine de km de Shanghai. Alors des villes d’eau il y en a beaucoup (Zhujiajiao, Wuzhen, Youzhang…), elles se comparent toutes à la petite Venise chinoise, et sont toutes des destinations privilégiées pour y passer un jour ou deux. Nous en avons donc choisit deux, Zhouzhuang et Tongli, et ce après une recherche minutieuse qui a consisté à ouvrir le routard et prendre la première destination « dans les environs de Shanghai » :).

Donc après avoir galéré pendant 1h30 pour trouver la gare de bus touristiques du Shanghai Stadium (qui avait changé de place sans le dire à personne, la signalisation indiquant toujours l’ancienne -_-‘), on a pris un car qui nous a emmené à notre première destination, c'est-à-dire Zhouzhuang, qui se targue (comme c’est écrit partout une fois sur place) d’être la ville d’eau No1 en Chine. Et effectivement, c’était assez magique, mais respectons la chronologie.

Apres 1h30 de trajet, le bus nous a posé a l’entrée d’une ville fantôme, avec des restaurants, des bars et des rues complètement vides. Bon, ça commence bien ^^. Mais après une dizaine de minutes à pied, nous avons pu pénétrer dans la vieille ville et trouver où était passé tout le monde. Une fois dedans, le centre est assez simple à résumer : des anciennes maisons assez basses, des petites rues piétonnes bordées de boutiques et de restaurants, et un grand nombre de canaux enjambés par des ponts en pierre et sillonnées par des jonques. Donc on a occupé notre après-midi en se promenant, visitant d’anciennes bâtisses (datant de 1400), faisant un tour en barque ou testant diverses attractions (comme une maison hantée où arrivé à la moitié je n’osais plus ouvrir les portes pour continuer ^^). Petit coup de cœur pour le temple Quanfu qui baigne dans les eaux du lac au sud de la ville.

Si on fait abstraction de la foule dans la rue principale et dans les deux principales maisons, ce village est très agréable, et comme on avait laaaargement le temps, on en a bien profité.
Pour le soir, on a mangé un Wansanti (jarret de porc caramélisé) en face de notre auberge (située par hasard sur la rue principale), au bord du canal, à la lumière des lampions et d’un feu d’artifice qui passait par là. Le top.

Le lendemain nous sommes partis en direction de Tongli, autre ville d’eau située dans les environs. On a eu un peu de mal à trouver le bus (l’endroit où l’on nous l’avait indiqué correspondait à une route de terre dans les champs au sud de la ville), mais une fois qu’on eu bravé la campagne sur 500m, on a trouvé un bus qui nous a emmené à destination en 3 fois moins de temps (et cinq fois moins cher) que celui indiqué sur le routard (mais quand même avec des sièges en cuir ; faut pas exagéré !).

Tongli est une ville assez semblable a Zhouzhuang avec ses canaux, petites rues piétonnes, sa ville fantôme, etc., mais en légèrement moins bien (peut-être parce qu’on l’a vue en deuxième aussi). On a néanmoins visité trois jardins dignes de Suzhou (dont un est classe à l’Unesco en tant que tel), et vue l’attraction phare de la ville (pour les occidentaux tout du moins), le musée du sexe de la Chine ancienne.
Alors j’avouerais que je ne m’attendais pas à trouver ça en Chine, pays où l’influence de Mao sur le sujet se fait encore grandement sentir (on ne s’embrasse pas en public, on ne parle pas de sexe…). Mais on apprend que les chinois de l’époque pré-communiste vantaient les trois vertus du sexe, qui permettait de prendre du plaisir, de rester en bonne sante et de créer la vie. On a pu y retrouver de nombreuses œuvres traitant de la question (dont le plus vieux godmichet du monde datant de 3500 ans, en pierre :s), mais aussi pu en apprendre plus sur certaines anciennes pratiques comme le mariage groupé ou encore le port obligatoire pour les femmes des « chaussures liées » pour resserrer leur vagin afin de procurer plus de plaisir a leur mari. Très instructif.

Pour le retour, comme on avait raté les derniers bus pour Shanghai ou Suzhou (finissant respectivement à 15h30 et 16h30), nous sommes partis en expédition (sur conseils de chinois parlant chinois) dans un bus de ville censé nous emmener à une grande gare routière quelque part au nord, dans la ville de WuJiang (inconnue au bataillon). Après 40 minutes passées à traverser des zones industrielles et à se demander qu’est-ce qu’on foutait là, on est finalement arrivé à ladite gare (plutôt impressionnante d’ailleurs) et avons pris un car qui nous a ramené en 1h a Shanghai. Trop facile :p.

Pour conclure, petit weekend bien sympathique, pleins de choses magnifiques et intéressantes (hem hem…), et j’ai même battu mon record du nombre de photos prises avec des chinois (plus d’une dizaine ce weekend, mais un seul bébé ^^). Toutes les photos sont en ligne.

A part ça je commence enfin à avoir des résultats dans mon boulot (après 5 semaines c’est pas mal ^^), les travaux dans l’appart du dessus (débutés il y a 4 semaines) ne sont toujours pas finis (donc je dois aller au boulot tous les jours ^^), et je confirme le fait (comme on nous avait prévenu) qu’il ne faut pas ramasser les gens qui tombent par terre, parce que sinon ils disent aux autres que c’est toi qui les a fait tomber et tu dois payer pour leur frais d’hôpitaux, qui sont très élevés (finalement la sécu c’est pas mal, ca rend un peu plus humain…).

Sur ce je vous souhaite une bonne semaine (même si on est déjà a la moitié), pour moi elle fini demain soir avec un départ direction l’armée de terre cuite à Xi’an !

再见 !

Tags: 

Comments

Pages

Add new comment

Filtered HTML

  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Allowed HTML tags: <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Lines and paragraphs break automatically.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.